ZED L'épine

ZED L'épine
« Les États-Unis d'Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence sans jamais avoir connu la civilisation. »

lundi 28 février 2011

Apparence...

Bon,ça y est,dans un quart d'heure,on sera le 1er mars,le printemps,s'il n'a pas oublié son rendez-vous,sera là dans 21 jours.
J'étais aujourd'hui dans la file d'attente d'un supermarché comme il en fleurit partout.Sur la file de droite,j'ai remarqué une femme,la cinquantaine éteinte,le cheveu filasse et mal teint,la lippe tombante et le regard vague,les paupières gonflées par je ne sais quels excès,l'alcool ou le manque de sommeil...Je remarquais en outre une fillette dont les mimiques suggestives ne laissaient aucun doute quant à l'origine de sa grimace: l'odeur,qui devait fleurer bon l'urine rance...Et j'eu soudain une immense pitié pour cet être,si seul sans doute,si démuni face à notre évolution libérale,elle n'était plus avec nous.Elle voyageait dans un pays ou elle était belle et désirable,ou la vie n'était pour elle que cadeaux,et on l'admirait pour sa culture...Je revins un instant à la réalité,pour constater qu'une odeur farouche d'oignons mal digérés me parvenait.En l'occurence,ces aimables denrées avaient subit le transit intestinal,et,par voie de conséquence,et par des voies tout-à-fait naturelles,s'étaient discrètement échappées d'un endroit que la morale m'interdit de nommer ici...D'ou venait cette émanation,cela aurait pu tout aussi bien provenir du cul de ce monsieur distingué,chemise blanche empesée et cravate assortie,ou du fondement de cette honorable personne au sourire charmant,le chignon grisonnant agencé de façon élégante,ou bien encore de la caissière blond platine au regard exploseur de braguette,mais les regards eurent tôt fait d'accuser en un silence réprobateur la harpie ci-avant décrite...
Mais il semblait qu'elle ne fut plus de notre monde: tout ce qu'il se passait autour d'elle ne faisait pas partie de son univers,elle était enveloppée d'une bulle qui excluait littéralement les présences extérieures...J'avais à ce moment l'image instantanée de notre société. Le paraître qui gravitait autour du véritable.Les masques figés de la bienséance fustigeant la laissé-pour-compte.J'eus une brutale haine pour ces clones,leur apparence masquait à tout le moins certainement des épisodes moins glorieux que la dame éteinte...
Elle,était véritable,vivante,présente.
Eux,étaient apparence,dédain,cul-bénis.
Il me semble que plus le temps circule,et moins j'ai de compassion envers le peuple respectable.
A l'inverse,je prends plus de temps à essayer de comprendre comment une vie peut basculer instantanément lorsque le destin vous échappe,et qu'il vous jette dans le ruisseau.J'ai de la véritable compassion pour cette malheureuse que la vie a choisit de persécuter.
ah,si j'étais Dieu...


video

Kenny Arkana.>>http://www.keny-arkana.com/.

A demain,si le jour vient...

samedi 26 février 2011

MANSET

Où l'horizon prend fin
Où l'oeil jamais de l'homme n'apaisera sa faim
Au seuil enfin de l'univers
Sur cet autre revers
Trouant le ciel de nuit
D'encre et d'ennui
Profond
Se font et se défont
Les astres.

C'est ainsi que commence le plus bel album de gérard Manset, "la mort d'Orion", un pur chef-d'oeuvre, selon ma conception,une symphonie de mots,une musique n'ayant rien à envier aux plus grands compositeurs.
Après "animal on est mal",son premier 45 tours, il a composé cet album qui reste hélas inconnu de la plupart des "fans" de manset.Je l'avais acheté,à l'époque,sans savoir ce qu'il y avait à l'intérieur.J' avais vu Manset sur la pochette et celà demeurait un gage d'excellence...Depuis,il ne me quitte plus,et bien que le vinyl craque un peu,j'ai à chaque fois un infini plaisir à écouter ces paroles si évocatrices,et si d'actualité...
Encore un extrait,pour le plaisir:

Et du plus loin que l'on entend les rires
Déjà morts au sortir de leurs bouches de cire
Il faut les laisser faire
Ce ne sont que des mammifères
Dans ce monde de prose
Où tout est mou,rien ne tient quand on le pose...



Un matin de brouillard.

Un autre matin 


Et là un soir...

Pas de peintures,ben non,j'ai vite épuisé ce qu'il me reste,j'en réserve encore quelques unes pour plus tard...
A demain,si le jour vient...

vendredi 25 février 2011

dialogue dingue!

-Salut mon blog,en forme ce soir?
-en forme de quoi?
-T'es con!
-Demande moi si ça va,tout simplement.
-T'as pas la pêche,tu fais des colites frénétiques?
-néphrétiques!
-ouah,c'est pareil,tu chipotes là.
-Et toi,comment vas-tu?
-Bah...Je sens pas trop l'avenir qui se présente...On dirait qu'il se prépare quelque chose de grave...
-Oui...Quelque chose de grave...Tu ne crois pas si bien dire.Qui va transformer radicalement votre façon de voir...
-Dis-moi!
-...
-allez,je veux savoir!
-L'apocalypse,mon ami,la terre est exténuée...
-Tu veux dire...Tu veux dire...La fin du monde?!?
-Non,pas la fin du monde,la fin d'un monde,le vôtre,celui des humains irresponsables,celui des va-t-en-guerre,celui des profiteurs,celui des sans âmes.
-Mais...moi j'ai rien fait!j'essaie de...de survivre,d'élever ma fille correctement,pourquoi moi aussi?
-Si tu crois assez fort que tu sera épargné,si tu regardes sereinement les évènements,si ton âme est vouée à l'amour,tu n'as rien à craindre...
-Mais...que va-t-il se passer,une comète?une guerre atomique?les pôles vont basculer?
-Tu verras,petit homme,tu verras...retiens bien cette date: 15 mars 2011...
-oula,c'est tout près!dans...dans une quinzaine de jours...Tu ne peux pas m'en dire plus?..
-Je te laisses méditer,je te laisses faire un grand retour sur toi-même...fais donc une sérieuse introspection,et la lessive de ton âme,elle n'est pas si blanche que tu le crois...à bientôt,petit homme...
-A Dieu vat...à bientôt mon blog...



L'une de mes toiles préférées.Elle représente la déliquescence de la conscience.

Un détail.
 Une peinture gentillette,faites entièrement au couteau.
 Et à nouveau un détail...


Cette foutue solitude,l'attente et la frustration,et puis la résignation...


Je m'en vais doucement,juré je ne claquerais pas la porte,rendors-toi...A demain,si le jour vient.

jeudi 24 février 2011

solstice

Encore 23 jours avant le printemps.Avant les premières douceurs de l'air,avant les tièdes rayons de soleil.Je n'arrive pas à rester insensible à chaque début de la belle saison.Je m'émerveille à chaque bourgeon,au fragile brin de fleur qui pousse timidement,au chant du merle qui salue la terre ,qui s'éveille d'un pénible engourdissement.Les senteurs aussi changent: il flotte dans l'air un parfum nouveau,léger comme un rêve,accompagné par la plus belle des mélodies,le chant des oiseaux...et plus tard dans la saison,quand les nuits deviennent chaudes,les rainettes et les grenouilles entament un long chorus d'appels,monsieur cherche madame...
Exit les brouillards,les matins glacés,les pieds gelés,les doigts gourds,exit la pâle clarté d'un jour malade de froid,exit les pulls enfilés les un sur les autres,façon pelure d'oignons,les six paires de chaussettes et les moonboots...exit enfin la léthargie dans laquelle nous baignons,la paresse auprès du feu de bois,le gras qui s'accumule par manque d'efforts,allez oust! le printemps arrive,mon karma se branche à nouveau sur la vie...


Peinture un peu délirante,trop difficile à expliquer vu l'état dans lequel j'étais lorsque je l'ai conçue...
 A little détail...
 Et un autre véry little détail.
 Il en a du courage!
 L'arbre mort magnifique...

Je m'en vais à présent brosser Ophélie,mais non pervers,à l'aide d'une brosse sur laquelle j'ai incidemment ajouté une émulsion de pigment et d'huile d'oeillette,menfin...
Et comme à l'accoutumée,à demain;si le jour vient...

mardi 22 février 2011

parallela mundi?

La question des univers parallèles est semble-t-il le nouveau cheval de bataille des scientifiques.Il en existerait de plusieurs sortes,allant d'un univers "imbriqué" dans le nôtre,à la manière d'un verre remplit de cailloux dans lequel on verserait ensuite de l'eau.Deux matières existent dans le même plan...Il y aurait des univers gémellaires,se ressemblant en tous points,dans lesquels existeraient deux planètes Terre en tous points semblables.Et sur lesquelles deux personnages,toi qui lit à l'instant,auraient la même activité,les mêmes pensées,les mêmes soucis,et se poseraient la question à 100 balles: d'où venons nous,que sommes nous,où allons nous... La trop flippante question existentielle qui te fait pèter les cellules grises lorsque tu te demandes " qu'y avait-t-il un milliardième de secondes avant le big bang?"...
En réalité,la dénomination univers " parallèle" est impropre,on devrait plutôt les nommer univers divergents.Il existe une théorie concernant la mécanique quantique: une particule peut exister en deux endroits à la fois,et, partant de ce principe,on estime que deux univers,voire deux planètes peuvent coexister sur un même " plan",mais pas dans la même trame,mais pourquoi pas sur le plan astral?
Le plan astral est un univers dans lequel tout peut être modifié suivant la volonté de ceux qui s'y trouvent. Il n'est accessible qu'aux magiciens ou télépathes, en tout cas à ceux qui peuvent projeter leur esprit hors de leur corps.
Là,j'envie ceux qui peuvent à volonté sortir de leur corps: ils peuvent vraisemblablement se mouvoir dans deux univers à la fois!
Note: je tiens à signaler que cette théorie n'existe pas,je viens de la formuler...
Enfin,et pour clore cette note,il y a la fameuse théorie du chat de Schrödinger: ( d'où la mécanique quantique...)
D'après cette théorie, le chat de Schrödinger ne se trouve pas dans une superposition d'états. Il y a en fait deux chats, l'un vivant, l'autre mort, qui font partie de deux univers différents. Ceci est possible car, lorsque nous lui imposons le choix entre un chat mort et un chat vivant, l'Univers se divise en deux. Naissent alors deux univers parallèles qui sont absolument identiques, si ce n'est que l'un contient un chat vivant et l'autre un chat mort. Dans chacun de ces univers, le chat est dans un état bien défini et le concept un peu absurde d'un animal ni mort ni vivant n'est plus nécessaire.Il y a évidemment beaucoup d'autres théories,Le paradoxe EPR,Le choix des constantes fondamentales,mais ceci est une autre histoire...


Qu'est-ce qu'on fait chef,on appelle les renforts?

Ma peinture sur les elfes,la photo est enfin presque nette...

The détail...

the détail two...

The last détail.


Voilà,c'est fini pour aujourd'hui,prochaine leçon demain,si le jour vient!

dimanche 20 février 2011

profugus tempus

Encore une semaine de flingué.Un vrai massacre.A l'allure où ça va,on va bien finir par décimer celles qui nous restent.
Depuis quelque temps déjà,j'ai l'impression que le temps passe plus vite.Qu'il se raccourcit.Que la durée ne dépasse plus la moyenne impartie.Tout est relatif,bien entendu : si tu te trouves en compagnie d'une personne qui te génère des frissons,l'égrenage des minutes équivaut,toute proportion gardée,à quelques secondes.Dans le cas inverse,une situation agaçante : dans la file d'attente de ton supermarché...La minute,dans ce cas de figure,doit avoir pour le moins 59 secondes de plus...
Et si la terre tournait plus lentement? le temps aurait-il la même durée? Et si, pour une sombre raison,la terre cessait son mouvement rotatoire?Immobile,suivant sa course sur son orbite,la même face côté soleil,le temps aurait-il toujours autant d'importance? Et puis la question subsidiaire : qu'est-ce que le temps?
Ah,la bonne vieille imprécision de la clepsydre...Le temps était alors plus généreux,moins avare de secondes...

Clepsydre moderne...

 Voilà une peinture qui m'a donné du fil à retordre!

 Détail...

Un autre.

Sur ce discours temporel,je vais profité du temps qui me reste avant d'aller m'échouer sur les rivages où veille Morphée pour aller distribuer des coups de pinceaux à Ophélie...A demain, si le jour vient...

samedi 19 février 2011

Digression cinématographique

Je viens de finir de lire pour la...ppfffoouuu,je comptes plus,le meilleur des mondes ,aldous huxley évidemment,et là,ça y est,sa fiction est devenue notre réalité.Y pensait-il lorsqu-il a écrit ce bouquin? Orwell décrivait-il le monde futur en écrivant 1984? Arthur C. Clarke imaginait-il la conquête spatiale comme il la décrivait dans 2001? Dans le film,c'est vers le monolithe qui gravite autour de  de Jupiter,que l'action nous dirige.Mais dans le livre,tel que l'a écrit Clarke,il s'agit d'une des lunes de Saturne ,Japet,sur laquelle se trouve le fameux monolithe.Le livre a été écrit parallèlement au tournage du film,et va savoir pourquoi Clarke situe le parallélépipède sur Japet et Kubrick autour de Jupiter...ce gros morceau de magnétite a été nommé AMT-2,parce que dans le cratère tycho on en a découvert un semblable et on l'a appelé AMT-1.Le cratère tycho,chacun le sait,se trouve sur notre satellite...Il y a eu une suite à tout ceci: 2010 odyssée deux,pour le livre,2010 l'année du premier contact,pour le film.Suivi par 2061 odyssée trois,et enfin 3001 l'odyssée finale.J'ai vu les deux premier,et j'aimerais bien voir les deux autres...La première fois que je me suis assis dans le fauteuil,dans l'ambiance feutrée de la salle de cinéma,pour voir 2001,je ne m'attendais pas à ça.Hormis les démêlés de l'astronaute avec le computer,histoire que chacun peut comprendre,la suite me laissa dans une perplexité profonde.Il fallait que je revoie ce film,pour comprendre la trame métaphorique de la fin du film,et je gages que sur 100 personnes qui ont vu la première projection,98 ont zappé...Je l'ai revu,deux fois en salle et "x" fois en vhs et plus récemment en dvd.Et ça me laisse toujours aussi émerveillé.Quand on penses qu'en 1968 les effets spéciaux style images de synthèse existaient dans le silicium qui allait servir à fabriquer des circuits intégrés,qui allaient agrémenté la carte mère de l'unité centrale et cela allait donné naissance à différents logiciels qui allaient permettre de singer la réalité...
A propos,y'aurait-il un monolithe sur Phobos?...


J'ai enfin réussi à prendre un cliché "net" de ma toile,dont le nom rigolo est Hadès...
Un détail...
Un autre...
et un suivant...
et le dernier.


Mon bled,perdu dans une sinistre aurore de février,7h30 du mat'.

Je viens d'apprendre par l'orifice lingual de mon percolateur que mon café a dit,texto : " ce con va me boire,je vais pas me sucrer tout seul en plus?"
Ne plus faire confiance à la domotique,et à nos cinq sens...A demain,si le jour vient...

mercredi 16 février 2011

Rien à dire

Rien.J'avais rien à dire.tout est désespérant.Mam s'enfouit dans sa merde politicienne.Berlusconard fait le pitre et rigoles,intouchable qu'il est.Notre sinistre de l'agritrouduculture dit que c'est scandaleux de mettre des affiches dans le métro qui dénoncent les algues vertes,entre parenthèses mortelles,issue des déjections de porcs,ceux-ci étant élevés "intensivement" en batterie,comme les poules.Sarkozy qui veut supprimer l'ISF.Et,cerise sur le gâteau,le champ magnétique terrestre qui se déplace à vitesse grand V...Les seules bonnes nouvelles nous viennent de l'afrique du sud,ou,semble-t-il,les peuples se soulèvent.Tu crois que ça donnerait des idées aux petits hommes de la françie? Que nenni!courbe le dos,afin que le bâton ne te loupes pas!Baisse la tête,ferme les yeux,enferme toi dans ta petite vie routinière,n'agis pas:on te prépare un avenir de plomb,un avenir sans horizon,un chemin de vie accroché aux chaînes du fric...

 allez,un peu de douceur dans cette vie absurde...
 Détail...
Le capitalisme.

Les dés sont pipés,petit homme.Ton servage durera encore mille ans...
A demain,si le jour vient...

dimanche 13 février 2011

Villon

bon,je t'avais promis villon,le vlà.

Frères humains qui après nous vivrez
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car,si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis.
Vous nous voyez ci attachés,cinq,six:
Quand de la chair,que trop avons nourrie,
Elle est pieça dévorée et pourrie,
Et nous,les os,devenons cendre et pouldre,
De nostre mal personne ne s'en rie;
Mais priez Dieu que tous nous veuille absouldre!

Se frères vous clamons,pas n'en devez
Avoir desdaing,quoy que fûmes occis
Par justice.Toutefois vous sçavez
Que tous hommes n'ont pas bon sens rassis.
Excusez nous,puisque nous sommes transsis,
Envers le fils de la vierge Marie,
Que sa grâce ne soit pour nous tarie,
Nous préservant de l'infernale fouldre.
Nous sommes mort,âme ne nous harie;
Mais priez Dieu que tous nous veuille absouldre!

La pluye nous a debuez et lavez,
Et le soleil dessechiez et noircis;
Pies,corbeaulx,nous ont les yeux cavez,
Et arrachiez la barbe et les sourcis.
Jamais nul temps nous ne sommes assis;
Puis ça,puis là,comme le vent varie,
A son plaisir sans cesser nous varie,
A son plaisir sans cesser nous charrie,
Plus becquetez d'oiseaulx que dez a coudre.
Ne soyez donc de nostre confrairie;
Mais priez Dieu que tous nous veuille absouldre!

Prince jhesus,qui sur tous a maistrie,
Garde qu'enfer n'ait de nous seigneurie:
A luy n'ayons que faire ne que souldre.
Hommes,icy n'a point de mocquerie;
Mais priez Dieu que tous nous veuille absouldre!

Et alors donc comme d'habitude,si tu es blaireau,si ton esprit se résume à un entrelac de boyaux puants,passes ton chemin.Les choses de l'esprit t'achèveraient assurément...



 Là, c'est un essai que je considère comme concluant.Huile sur toile.

Un ptit rayon de soleil dans ma maison...


La faute,prise en flagrant délit de bonté...Huile sur toile.

La même que ci-dessus,mais dans un esprit pictural différent.

Bon,le temps passe inexorablement,plus facilement qu'un chameau dans le chas d'une aiguille,et en attendant de se prendre un météore dans la poire,je vais aller m'enrouler dans les draps tièdes.
A demain,si le jour vient...


samedi 12 février 2011

verlaine,ferré et le basique...

Extrait des " poèmes saturniens " -de Verlaine,évidemment...-
Chanson d'automne
Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur 
Monotone.
Tout suffocant
Et blême,quand
Sonne l'heure,
Je me souviens 
Des jours anciens
Et  je pleure;
Et je m'en vais 
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà,Delà,
pareil à la 
Feuille morte.


Voilà,j'avais envie de glisser un peu de culture dans ce monde où l'ignorance est hissée au pinacle...
J'essaierais,demain,de trouver l'épitaphe Villon...si si,rappelle-toi, " frères humains qui après nous vivrez..."
Ferré l'a déclamé,mais ferré c'est...l'anar au coeur gros comme ça! et  si je trouves la vidéo dans laquelle il chante " Requiem",je la posterai.Elle a été enregistrée en "live" ,avec un orchestre symphonique,mais évidemment,si tu fais partie des mous du cervelet,le regard sur la ligne bleue blanc rouge de TF1,la canette de bière dans une main et le survet' des soirs de match de foot,passes ton chemin,tu va te fracturer ce qui te reste de moelle épinière,parcequ'évidemment ton cerveau a fondu devant la fenêtre hypocrite...Remarque,une moelle épinière te suffit largement,il n'est nul besoin d'avoir de cerveau pour rester des heures,le cul vissé au canapé (acheté chez but)  devant ces programmes conçus pour les demeurés...En fait,c'est juste ce qu'il te faut: de la soupe,tu gobes,et ton visage peut afficher le sourire niais dont tu ne te départis jamais; parfois la colère te gagnes: on vient de passer un millième reportage sur l'islam,et alors là tu sors de tes gonds," izonka retourner chez eux ces gris!" craches-tu, " ifon leurs prières dans la rue,tous des barbus"...Tu le vomis,tu en sors presque du venin,tu aimerais avoir en cet instant une arme pour leur faire voir comment tu t'appelles...Je te fais confiance:si le port d'arme était autorisé,je ne donnerais pas cher de leurs peaux,n'est-ce pas? tu deviendrais l'exécuteur,le justicier,et les autres décérébrés de ton rang te porteraient en triomphe,toi le casseur de bougnoules,toi le grand inquisiteur...
Pauvre petit humain,ton existence est bien misérable.Tu ne vois que d'un oeil,tu baves de haine,et ton esprit étriqué n'est plus capable de discernement,imbibé qu'il est d'alcool et de violence.Je te laisses,ignoble individu,savoir que tu existes me donne la nausée...
 Léo,l'unique,en noir et blanc...
 un portrait à l'huile,quel visage magnifique,non?
Encore une peinture à l'huile,qui représente ce que j'apercevais de chez moi,dans mon village natal...C'était un soir de pluie,et l'image était trop belle pour la laisser sur un négatif.Les couleurs sont exclusivement du sépia et du blanc d'argent.

vendredi 11 février 2011

Emo et newave...

Ma fille est EMO. Pour ceux dont le mot même invite à la plus totale incompréhension, ce terme signifie punk hardcore,le rythme est très nerveux,mais devient plus mélodique depuis quelques années,style indie.
Mais Emo n'est pas seulement la musique,c'est aussi un style particulier de vêtements,un mode de vie et de pensée bien particulier.
Lors de ma fin d'adolescence,vint le style newave,auquel j'ai adhérer immédiatement.Fringues noires,longs manteaux "ramasse-poussière",le style de musique allait d'indochine-que le groupe auquel j'appartenais n'appréciait pas-à talk-talk en passant,pour les plus sombres,dont je faisais partie,par tangerine dream et klaus schulze.
Avec mon camarade nihiliste,nous passions des heures dans un cimetière,assis sur une tombe,une bouteille de whisky comme boisson,à refaire le monde et à délirer sur de possibles revenants...Je ne me souviens pas avoir eu des frayeurs,même quand nous apercevions des feu-follet,lorsque la chaleur du jour continuait à la nuit tombée...C'était pourtant assez impressionnant de voir des petites flammes bleues/vertes courir sur le sol,très brièvement,et pour le coup,nous nous versions une rasade de scott label,histoire d'accuser le choc.
Qui n'a pas fait le pacte du sang? une entaille sur le bras,et vazy,je te colle mon bras sur le tien afin que nos liquides vitaux se mélangent...Les lendemains étaient moins glorieux,les lames de rasoir coupent profondément et lorsque la cervelle nage dans la brume à environ 35°d'alcool,on ne prête pas forcément attention aux conséquences.Nous étions inconscients,dangereusement inconscients...
C'est bien plus tard,lorsque mon besoin d'absorber de l'alcool fut dissipé que j'ai commencé à apprécier pleinement les groupes de musiques sombres,darkmusic,ambient,et d'autres dont l'intitulé m'échappe.C'est à partir de cette période que je commençais vraiment à peindre.Je veux dire sérieusement,avec toute l'élaboration que celà comporte,avec toute la création qui y affère...
J'ai néanmoins tenté de créé quelques oeuvres sous l'emprise de drogues diverses et variéés,sans vraiment aboutir au sens recherché,j'ai été souvent déçu.Le meilleur de mon travail fut en définitive lorsque je peignais au son d'une musique  sereine,calme,ambiente,et c'est ainsi depuis...
 Une petite elfe,qui passait par là...La pauvre tite,elle était exténuée!
une peinture prise avec une lampe ultra-violet...
Des chevaux...
                                                                                 

Un champ de blé dans la cinquième dimension.

Et maintenant,ti café,tite clope,et dodo,le petit bonhomme est crevé!
A demain,si le jour vient...




jeudi 10 février 2011

Orion,berceau de l'humanité...

Bon,hier j'ai pas bloggé.Le cerveau en panne.Et je ne cessais de bailler,la mâchoire  se décrochait sans arrêt,bref y'avait beaucoup de fatigue dans un petit bonhomme comme moi.Ce soir c'est pareil,mais je suis aveuglé par le devoir d'introduire un post sur mon blog.Il est 22h33,et à cette heure,notre président de la raie publique a fini son sketch sur TFmerdouille,jean-pierre pernaut a certainement éjaculé en fin d'émission,le bonheur de cotoyer le représentant de 25% des français a du être le plus fort.Je ne sais rien de ce qui c'est passé,j'en apprendrais plus aux infos demain matin.Et j'attends les sondages BVA et IFOP qui vont nous bourrer le chou avec une remontée spectaculaire de nicoli sarkoza dans l'opinion publique...En guise d'information,on nous file de la soupe  que même les cloportes refuseraient,il reste hélas encore assez de noeuds volants pour gober les mensonges des médias!..
Je fais une pause-café,t'as qu'a t'asseoir là,j'en ai pas pour longtemps.

Voilaaaaa... y'a pas à dire,un bon petit jus à la turc,c'est un instant de paradis...J'en ai profité pour aller dehors,et le ciel étant dégagé,j'ai comme je le fais à chaque fois levé les yeux,en fait non,la tête toute entière,c'est plus pratique,et regardé la nébuleuse d'Orion.C'est vrai qu'elle est vraiment caractéristique.Et dire qu'autour de l'une de ces étoiles,un système planétaire gravite certainement!Avec,sur l'une des planètes,des petits aliens qui se souviennent que dans un passé fort éloigné,un jour,une partie de leur peuple quitta leur berceau pour aller essaimer vers d'autres systèmes solaires,et au bout de leur voyage,sur l'une des nefs,un timonnier dans sa guérite de verre annonça:"système solaire en vue,la troisième planète est colonisable..." Et voilà,ils se posèrent sur la terre,et en l'honneur de la constellation d'Orion,et pour le souvenir,ils bâtirent trois pyramides alignées exactement comme Alnitak,mintaka et alnilam.( de mémoire,pas envie d'aller vérifier...)
Bon,j'ai un peu déliré,d'accord,mais qui te dit qu'il n'y a pas un fond de vérité?Nous ne sommes pas seuls,et bien d'autres avant nous ont regardés le ciel en se disant: et s'il y avait quelqu'un là-haut?
 Et voici la nébuleuse,magnifique et envoûtante...
 Et trois petits hérissons,adorables,c'est con ça pique!
Et enfin une partie d'une toile que je reprendrais en photo,j'en ai pas mal loupé la dernière fois...

à elisheba:encore une fois,'scuse,j'avais pas fais gaffe...

mardi 8 février 2011

les choses vintages...

Hier,je suis allé à la déchetterie, j'avais deux ou trois merdouilles à balancer,et dans le bac électromachin,j'aperçois deux platines K7 pure style vintage,seventies à donf,alu brossé et boutons chromés gros comme un mensonge de MAM.Je les subtilisent habilement,le gros décérébré qui tient lieu de trouducul-en-chef ne regarde pas...Revenu dans mes pénates,je démonte,observe,constate,soude de ci-de là,nettoie les têtes,les démagnétise,et branche sur mon ampli en ayant soin d'insérer une cassette de bonne qualité dans l'orifice prévu à cet effet.
Et voilà,mes deux platines vintages fonctionnent parfaitement,merci à ceux qui les ont balancées!comme dit ma concierge qui hait dans l'escalier,les gens balancent n'importe quoi,céti pas malheureux de voir ça!En attendant,braves gens qui mettez au rebut ces trésors,continuez,ça m'arrange!J'avais trouvé il y a un peu plus longtemps,quand je bossais encore à la maison de retraite,et lorsque nous allions,mon collègue et moi,à la déchetterie du bled porter des bricoles,quelques unités centrales qu'il n'était pas difficile de remettre en route,et je tombais le plus souvent sur des bons vieux systèmes d'exploitation genre windows 95,une barette de 32Mo,et un CPU qui tournait allègrement à 150 Mhz...Le top!Le dernier en date,ça m'a surpris.Belle tour,tiroir pour différentes cartes SD,et la surprise c'était un microprocesseur qui frôlait quand même les 2 Ghz! plus de barettes mémoire,mais bon j'en ai,et qui correspondent,et lorsqu'il fut allumé,je constatais avec stupéfaction que c'était un vista pur jus...diantre,m'exclamais-je,il a été jeté par mégarde,ou la personne qui l'a balancé n'en était pas à ça près...Bref de la récup,et j'ai le sentiment que je ne serais pas le seul d'ici pas longtemps...
Tiens,je vais faire un voeu : j'aimerais bien trouvé un ancien MAC,les premiers,en noir et blanc,(ou l'inverse),avec un disque dur qui pesait 70 Kgs et avait une capacité d'au moins 30 Mo...
 Voilà ce que je peux admirer le soir,pas besoin de télé...
 Ce matin,tout est blanc,il est 7h45 et j'ai encore les yeux pleins de sommeil.

Un vieux dessins extirper du carton,si je me souviens bien j'avais utilisé de la sanguine,du sépia , de la pierre noire et du blanc.
Bon,c'est pas que je m'ennuie,mais ayant eu une journée éreintante,je sens la fatigue envahir mes vieux os et mon corps réclame du repos.Je vais donc satisfaire cette enveloppe charnelle et l'aller mettre en position horizontale afin qu'elle puisse profiter en toute quiétude de la nuit...A demain,si le jour vient!

lundi 7 février 2011

bluette

Aujourd'hui,le thermomètre m'expliquait 15°.Je me suis mis en T-shirt,viré les taupinières qui s'accumoncellent  dans mon terrain et qui  devient une urgence des tas (de terre de taupinière).Et puis,le soleil aidant,les tas de terre des taupinières ayant disparu,je me suis rendu dans le potager,ou pointent avec encore une certaine timidité les frêles tiges vertes de l'ail que j'avais enfilés dans la planète l'année dernière.
Mais tout de même,15° un 7 février,celsius de surcroît,c'est pas banal...Et bien sur,optimiste que je suis,l'a bien fallu que je me dise" ça va pas durer,on va le payer!".Bon,là je suis d'accord avec moi.On va le payer,je prévois      -15° la semaine prochaine.Et comme dit la nana sur france-inter "mais pourquoi i fait si froid?" et l'autre réponds "bêêê passequ'i fait pas chaud".
Du lourd.
Du très lourd.
Ah,les dernières nouvelles du troll: va faire une apparition jeudi sur ...euh...à la télé!la chaîne,c'est pas grave,elles sont toutes cul et chemise,t'en regarde une,tu sais ce qu'on dit sur les autres.Tu parie qu'après son passage son score va grimper dans les sondages.Et tu sais pourquoi?Les lobotomisés de TF1 vont ouvrir le bec grand comme ça en l'écoutant,la mâchoire du bas va tomber façon tex avery,et le papa et la maman vont se regarder sur le canapé acheté à but,et vont se dire "gna bé ui hein,i gna raison"...remarque,à voir leurs tronches,on a vraiment l'impression que les cons de 2012 et 2013 sont déjà là!
Dernière minute, je viens de lire un truc délirant: il semblerait qu'un ordre a été donné début février à un détachement de la légion étrangère du sud de la france (aubagne certainement) d'être sur le pied de guerre...
Qu'est-ce que nous préparent les ploutocrates,ils craignent la guerre civile?ou bien préparent-ils la karchérisation des banlieues?C'est louche c't'affaire...


Y'avait longtemps que j'avais pas mis de croûtes,en voilà deux...
A demain,si le jour vient...