ZED L'épine

ZED L'épine
« Les États-Unis d'Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence sans jamais avoir connu la civilisation. »

samedi 26 mars 2011

N.D.E

Je viens de voir un documentaire sur l'expérience de mort imminente.Bien sûr,j' avais déjà entendu parler de ça.Je connaissais le sujet grâce à la lecture du livre de raymond moody,"la vie après la vie",que j'avais " survolé " avec un certain scepticisme.Ce documentaire récent aborde tous les sujets et les décortique,en interrogeant des scientifiques éminemment reconnus,et fort peu enclins au débat sur la parapsychologie.
Un commentaire a cependant retenu toute mon attention: celui d'une jeune femme,aveugle de naissance,qui,lors de sa décorporation,voyait,comme n'importe quel humain normalement constitué.L'autre argument sur cette étrange " métempsycose" était fondé sur des témoignages d'enfants,et,de toute évidence,il ne peut s'agir en la circonstance d'affabulation.Il y a un autre point fondamental,par lequel l'homme sceptique n'a plus d'arguments " négationistes": toutes les religions,tous les peuples décrivent le même cheminement,la même transmigration.Il est alors difficile d'avoir une opinion négative du sujet,et,à tout le moins,prendre conscience que si nous ne savons pas ce qu'il y a " après ", nous ne pouvons nier en bloc les thèmes abordés " post-mortem"...
J'ai essayé de comprendre le fonctionnement du cerveau par rapport à la NDE.J'émets une hypothèse,et celle-ci reste une hypothèse : Je compare donc le cerveau,ou plus précisément spiritus vivi,l'esprit animé,ou l'âme,à un ordinateur.Si celui-ci n'est pas connecté au réseau,il ne peut utiliser que ce que le disque dur contient.Aucune autre information ne peut être émise, la totalité des fichiers présents sur l'ordinateur ne peut donner plus d'informations que ce qu'ils contiennent.J'attire l'attention que les informations que nous percevons dans notre environnement sont restreintes à cet environnement,et nos déplacements successifs nous informent des évenements qui se déroulent in vivo.Nos sens,hélas lamentablement bridés,ne peuvent par exemple concevoir les ondes hertziennes comme représentation physique.Nous ne pouvons regarder au-delà du rouge,et,à l'autre bout,au-delà du violet.La fenêtre est très exigüe,bien que de part et d'autre du spectre existent des ondes invisibles en quantité non négligeable pour notre cerveau si peu "ouvert"...Donc,notre ordinateur fonctionne pour l'heure en circuit fermé.Il ne sait pas,il ne connaît pas son environnement immédiat.Notre cerveau agit de même,à cette différence que nos sens nous permettent d'évaluer un son,de voir une ombre,tout en oeuvrant  sur un travail bien précis.
Maintenant,on établit une connexion à l'unité centrale,via un modem.Tout à coup,des milliards de portes s'ouvrent.l'ordinateur "voit" enfin au-delà de ses capacités mémorielles.Il découvre un monde qui était jusqu'à présent inconnu,inexistant dans son environnement en vase clos.Voilà où je veux en venir,après ces laborieuses explications: La mort physique semblerait similaire à la connexion avec un autre monde,que nous ne pouvons déceler,que nous ne pouvons sentir,que nous savons pourtant présent,car chacun de nous aura cette expérience.Soudain,la connexion étant établie,le patient qui subit une NDE est en phase avec l'autre monde.Le cerveau étant privé d'oxygène,l'électro-encéphalogramme reste plat.Aucune activité cérébrale.Le néant.Et pourtant,celui où celle qui "vit" cette expérience raconte que son voyage commence par une décorporation,et qu'il est suivit par un cheminement vers une lumière blanche,non éblouissante,avec où sans rencontre d'êtres connus de la personne.
Il est à noté que les patients qui ont eu ce genre d'expérience avaient,selon les explications du chirurgien,l'électro-encéphalogramme aussi plat que possible.Je suis convaincu à présent de la véracité des récits de ces candidats à la mort imminente.Je ne pourrais pas expliquer pourquoi ceux-ci feraient oeuvre d'affabulation,et il est à noter que certains de ces patients ont révéler des années plus tard ces faits,expliquant qu'on leur aurait rit au nez,s'ils avaient eu l'audace d'en parler les heures ou les jours suivants.
L'hypothèse est simple,nous sommes vivants sur ce plan actuel,et notre conscience nous informe de l'existence de tous les éléments présents dans notre champ de conscience.En aucun cas nous ne pouvons percevoir l'envers du décor,nous ne sommes pas "branchés".La mort est la connexion.Notre enveloppe charnel n'est qu'un véhicule adapté à cette dimension.L'esprit animé,spiritus vivi,conduit ce corps.Il le dirige,comme nous dirigerions une automobile.Notre âme,notre esprit,connaît l'existence des autres niveaux,hélas notre cerveau n'est pas en mesure d'en saisir les termes,sa capacité,bien qu'honorable,ne peut percevoir les subtilités d'un plan au-delà de notre dimension.
Certaines personnes cependant ont ce genre d'expérience "de leur vivant",mais le travail qu'elles ont effectué avant est considérable.Les moines boudhistes,les chamanes,et je dois en oublier.Ces humains n'ont rien de surnaturel,ils ont simplement,par un long travail sur eux-même,réussit à "percevoir" cette fameuse connexion...Pourquoi notre cerveau est-il incapable de voir plus loin que ce que lui offre notre plan astral? Qui a fermé les portes donnant accès au réseau?Quel déité a décidé que l'homme ne devait pas percevoir au-delà de sa simple vision?
Plein de questions,aucune réponse.Et c'est à partir de ce genre de questionnement existentiel qu'on peut constater que notre présence est infinitésimale,à tout le moins insignifiante...mais...
Au regard de Dieu?


video

Une vidéo sur la lévitation,un spectacle ...Envoûtant à bien des égards...

Je vais peindre,ne sachant ni léviter, ni transcender,ça pourrait me rendre bien des services en d'autres circonstances...A demain,si le jour vient.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire